cassoulet

Le Cassoulet !

cassouletRendu internationalement célèbre lors de la première élection de Barrack Obama, le cassoulet est un fleuron de la gastronomie française avec toutes les « règles de l’art » que sa réussite implique.

La base de la recette est le haricot. Et il se trouve que nous avions en notre possession ce qui se fait de mieux dans le microcosme du haricot, le Graal : 4 bocaux de haricot tarbais! Ni une ni deux, j’ai appelé mon fournisseur (mon père) et lui ai demandé de me transmettre gentiment sa recette.

La recette du cassoulet par lechat Senior pour 6 personnes dont 1 végétarien.

Ingrédients :

  • 5/6 belles carottes
  • 125g de lardons fumés
  • 5 cuisses de canard confit
  • 5 saucisses de Toulouse
  • Bouillon de légume
  • Et bien sûr, les haricots (environ 1kg)

Les étapes :

  • Couper les carottes en rondelles (env 5mm d’épaisseur) puis les faire cuire dans le bouillon de légume (env 25mn). Les égoutter, les réserver et garder le bouillon.
  • Faire chauffer les haricots (déjà cuits) dans leur jus et les réserver.
  • Faire griller à la poêle les cuisses de canard (env 2/3 minutes) puis réserver.
  • Faire griller à la poêle les lardons  puis réserver.
  • Faire cuire la saucisse de Toulouse d’un seul côté puis réserver.

Mettre dans l’ordre suivant les éléments dans la cocotte :

  1. Au fond, les cuisses de canard
  2. Les carottes, les haricots et les lardons mélangés
  3. Au dessus, les saucisses côté cuit dans les haricots

Saupoudrer de chapelure si l’envie vous prend (personnellement, c’était très bien sans). J’ai saupoudré d’un peu de poudre de piment d’Espelette.

Mettre la cocotte au four peu chaud (env 135°) pendant 3 heures en vérifiant de temps en temps que ça ne caramélise pas, si c’est le cas, mouiller avec du bouillon.

Cassolette de cane de Barbarie au sésame et aux raisins

Ce coups ci, c’est moi qui m’y colle car on parle de viande et c’est sérieux :

Tout d’abord, je trouve que les canards sont mignons. J’adore Daffy et son caractère de cochon et la voix nasillarde de Donald me rappelle invariablement un vieux professeur de daisy-duck-valentines1science physique dont l’organe était l’exact opposé de son physique de viking. Cocasse, certes,  mais dur de se faire respecter dans ces conditions.

Mais trêve de nostalgie. Aujourd’hui, quand je vois des plumes d’Anatidae me passer sous le nez, ma seule réaction est proportionnelle  à la promesse du gueuleton quasi orgasmique qui se cache sous ce doux duvet.

Je reprends. Tout d’abord, je trouve que les canards sont délicieux. J’aime tout dans le canard, même la cane. Et ça tombe bien, j’en avais une dans le congélateur ce soir là.

Mais qu’en faire ?

Eh bien regarder ce qui traine en épicerie, mais on y reviendra. Avant tout, direction la rôtissoire. Compter environ 45mn par kilo à 180°.

Pendant ce temps là,  on sélectionne :

– Du miel

– Des graines de sésame

– Des raisins secs

– Du persil plat

– De l’ail

– Sel, poivre

Préparation de la cassolette :

  1. Une fois la cane cuite, la découper comme on découpe une volaille. Penser à  récupérer le jus de cuisson, on s’en resservira.
  2. Trancher de fines lamelles dans le blanc.
  3. Dans  la cassolette, mélanger les fines lamelles, une cc de miel, une gousse d’ail coupée en 2, 7 à 8 grains de raisin sec, 1 cc de graines de sésame.
  4. Arroser d’une CS de jus de cuisson.
  5. Saler, poivrer, et rajouter 2 à 3 feuilles de persil plat.
  6. Enfourner à 160° pendant environ 15 minutes.

24112010097Servir avec une bonne poêlée forestière maison et un bon vin rouge Héraultais :)